CHRU

La contribution déterminante des Centres Hospitaliers Régionaux et Universitaires aux sciences de la vie et de la santé.

Investis d’une triple mission de soins, d’enseignement et de recherche-innovation, les centres hospitaliers régionaux et universitaires ont signé 80 premières mondiales depuis leur création en 1958. Grâce à ces découvertes des millions de vies ont pu être soulagées, soignées, sauvées.

Reconnus comme des lieux majeurs de production de recherche biomédicale, les campus hospitalo-universitaires disposent d’un continuum scientifique privilégié : leurs programmes d’investigation partent des résultats obtenus dans leurs laboratoires par leurs nombreuses équipes de recherche fondamentale et se poursuivent dans le cadre d’une recherche clinique menée directement au lit du malade, au sein des pôles d'activités ou des 131 plateformes spécialisées (77 Instituts Fédératifs de Recherche et de 54 Centres d’Investigation Clinique). Ainsi chaque année plus de 60 000 patients volontaires sont inclus dans des protocoles et bénéficient des toutes dernières avancées thérapeutiques dans des conditions de sécurité, de qualité et d'éthique optimales.

Ces recherches translationnelles aboutissent à la mise au point de nouveaux traitements ou de nouvelles techniques diagnostiques. Les CHRU interviennent aussi pour développer des applications industrielles autour de ces innovations à travers des partenariats novateurs avec les universités, les instituts de recherche, les investisseurs publics et les entreprises privées.

"Forts de leur double appartenance à la fois hospitalière et universitaire, les CHRU apportent à l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé une véritable ouverture sur la recherche clinique et sur la recherche axée sur le malade. De leur participation à cette coordination nationale, les CHRU espèrent une juste reconnaissance de l’importance de cette contribution à la recherche clinique et de l’investissement de leurs équipes hospitalo-universitaires et hospitalières dans ce domaine." déclare Didier Delmotte, Président de la Commission recherche et liens avec les universités de la Conférence des Directeurs Généraux de CHRU et Directeur Général du CHRU de Lille.

Les CHRU promoteurs de recherche biomédicale

56% des publications françaises en recherche biomédicale émanent des sites hospitaliers et universitaires. Les 32 CHRU disposent de 625 équipes hospitalo-universitaires labellisées par un établissement public de recherche (Inserm, CNRS…) et coordonnent 131 centres de référence des maladies rares.Ils réalisent 1 342 études cliniques actives par an et chacun d’eux participe en moyenne à 21 programmes de recherche internationaux.

CHRU, chiffres repères

Hôpitaux de proximité, établissements pivots et pôles de recours et de référence, les 32 Centres Hospitaliers Régionaux et Universitaires accueillent chaque année 5 millions de personnes en hospitalisation et 17 millions en consultation. Ces très grandes entreprises de service public représentent le tiers de l'hospitalisation publique française :

  • 35% de la capacité hospitalière avec près de 61 000 lits et places (56 000 lits et 5 000 places)
  • 33 % des budgets de fonctionnement, soit plus de 23,7 milliards d'euros
  • 34 % des personnels médicaux et non médicaux des établissements publics de santé.

Avec 270 000 personnels (équivalent temps plein), les CHRU figurent parmi les plus gros employeurs des villes voire des départements ou même des régions où ils sont implantés.


Voir Modifier Créer ici