Ebola : le point sur la recherche en France

20

10

2014

L’épidémie d’Ebola continue de s’étendre, en Afrique de l’Ouest en particulier. Selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), daté du 17 octobre, 9.216 cas d’Ebola ont été recensés et 4.555 personnes en sont décédées.

Dans le contexte actuel de l’épidémie d’Ebola, la nécessité d'une mobilisation rapide de la recherche française pour y répondre s'est vite imposée.

A ce titre, la Ministre de la Santé et la Secrétaire d'Etat à l'Enseignement Supérieur et à la Recherche ont confié à Aviesan en août 2014, la préparation et l'organisation de la réponse de la recherche française aux émergences infectieuses.

Fort de son expérience passée et reconnue dans la coordination de la recherche lors de l’épidémie H1N1 en 2009 et plus récemment en réponse à l’émergence du virus Chikungunya dans les Caraïbes en 2013, l’Institut de microbiologie et maladie infectieuse d'Aviesan a bénéficié du savoir-faire du réseau REACTing (voir p. 11 dossier de presse) pour monter le programme de recherche Ebola.

Ce réseau s’appuie sur les équipes, centres de recherche et plateformes existantes en France et dans les pays du Sud.

Dans leur mise en place, ces projets sont coordonnés principalement par des équipes de l’Inserm, du CEA, de l'Institut Pasteur, de l'IRD, des Universités, sans oublier un partenariat étroit avec des équipes en Guinée, Côte d’Ivoire et Sénégal. Le réseau des sites ANRS ainsi que des chercheurs de l’Afrique de l’Ouest ont aussi été mobilisés.

Lire l'intégralité du dossier de presse

Mobilisation de la recherche française contre Ebola - Inserm - Infographie : NewRound.net

Voir Modifier Créer ici