CPU

Conférence des Présidents d’Université

Pouvez-vous présenter la Conférence des Présidents d’Université ?

La Conférence des Présidents d’Université (CPU), créée en 1971 et redéfinie dans la loi "Libertés et Responsabilités des Universités" (LRU) du 10 août 2007, est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique. Elle représente les intérêts communs des établissements qu’elle rassemble. Aujourd’hui, la Conférence regroupe 105 membres (universités, instituts nationaux polytechniques, écoles normales supérieures, instituts nationaux des sciences appliquées et grands établissements). Acteur du débat public sur l’enseignement supérieur et la recherche en France, la Conférence est aujourd’hui l’interlocuteur incontournable des pouvoirs publics sur les questions universitaires. Elle est à la fois un lieu d’échange, de réflexion et d’accompagnement des grands changements que vivent les universités françaises.

Pouvez-vous présenter plus précisément vos missions dans le domaine de la recherche ?

La CPU représente, rappelons-le, les universités au sens large. Or, les universités jouent un rôle primordial en matière de recherche dans le paysage français. Une grande majorité de la recherche publique se fait au sein de nos établissements et la plupart des chercheurs sont des universitaires.

Dans le domaine précis de la recherche, comme dans tous les autres, la CPU a pour mission principale la défense des intérêts des universités et leur représentation dans les instances et les concertations nationales et internationales où ces intérêts sont collectivement engagés.

A ce titre, elle négocie des accord-cadres avec les organismes de recherche et participe à la définition des principes des partenariats de recherche ainsi qu’aux groupes de travail chargés d’en assurer le suivi. Elle fait également partie, en tant que membre fondateur ou associé, de l’ensemble des alliances thématiques de recherche constituées, dont Aviesan.

Pouvez-vous expliquer de quelle façon la CPU va s’impliquer dans l’alliance Aviesan et ce qu’elle en attend ?

La CPU a participé au processus de création de l’alliance dès le départ. En tant que membre fondateur, elle est présente, entendue et contribue au choix de ses orientations. Manuel Tunon de Lara, président de l’Université Bordeaux II, nous représente au sein du bureau exécutif.

Pour la CPU, Aviesan est en avance sur les autres alliances nées depuis : elle participe à la simplification du système. La valorisation de la recherche, le grand emprunt, la recherche dans les pays du Sud, ou encore les règles de bonnes pratiques en recherche sont autant de sujets qui nous occupent. Dans ces domaines, et tous ceux concernés par Aviesan, nous souhaitons élaborer avec nos partenaires une stratégie nationale de recherche et d’innovation ambitieuse, efficace et valorisable à l’international.

Lionel Collet
Président de la CPU

Voir Modifier Créer ici