CEA

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un acteur majeur en matière de recherche, de développement et d’innovation.

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) intervient dans quatre grands domaines : la défense et la sécurité globale, les énergies décarbonées, les technologies pour l’information et les technologies pour la santé.

Implanté sur dix centres de recherche répartis sur toute la France, le CEA bénéficie d’une forte insertion régionale et a su nouer de solides partenariats avec des entreprises, les autres organismes de recherche, les universités et les collectivités locales. Il mène une politique volontariste en matière de valorisation de la recherche auprès du monde industriel. Ainsi en 2009, le CEA est, avec 416 brevets déposés, le 1er organisme de recherche du palmarès 2009 de l’Institut national de la propriété industrielle et se positionne en 5ème place au classement général. Afin de favoriser le transfert des connaissances et la promotion des métiers de la Science, il accorde une importance toute particulière à l’enseignement et à l’information du public.
Le CEA est un établissement de recherche scientifique, technique et industriel qui relève de la classification des établissements publics à caractère industriel et commercial. Ses 15 700 salariés ont un statut de droit privé et son budget est de 3,9 milliards d’euros.

Au sein du CEA, les équipes de la Direction des sciences du vivant (DSV) mènent une recherche de pointe pour l’énergie et la santé et ce dans des domaines aussi différents que la radiobiologie, la toxicologie nucléaire et environnementale, l’imagerie médicale, la biologie à grande échelle, l’ingénierie des protéines, les bioénergies, les biotechnologies…
La DSV compte près de 1800 collaborateurs permanents, dont 1270 salariés du CEA. Elle se structure autour de 8 instituts et d’un centre de recherche dédié situé à Fontenay-aux-Roses. Elle est également responsable des programmes transverses du CEA traitant des Technologies pour la santé (TS) et de la Toxicologie.
La DSV comprend une trentaine d’unités mixtes de recherches (avec le CNRS, l’Inserm, l’Inra, les universités…). Elle détient un portefeuille d’environ 150 brevets actifs et 35 accords de licence. Depuis 1984, 10 start-up issues de ses laboratoires ont vu le jour. En 2009, ses équipes ont publié 860 articles dans des revues scientifiques à facteur d‘impact référencées dans le Web of Science.

 

Convaincu que le renforcement de la recherche française passe par une meilleure coordination et une meilleure concertation de ses acteurs, le CEA est membre fondateur de l’Aviesan, et de trois autres alliances qui couvrent d’autres domaines de recherche, l'énergie (Ancre), le numérique (Allistene), l’environnement (AllEnvi).
Le CEA est représenté au sein d’Aviesan par Gilles Bloch, Directeur des sciences du vivant.
De plus, la direction de l’institut thématique multi-organisme Technologies pour la santé a été confiée à Jacques Grassi, également directeur du programme transversal de cette thématique au CEA, ce qui représente une reconnaissance du travail du CEA et de ses équipes dans ce domaine.

Voir Modifier Créer ici